Chiche ?

La crise climatique que nous traversons est une crise produite par « un état d'esprit extractif » général, une façon de considérer les ressources naturelles et humaines comme de vulgaires chiffons à utiliser, puis à jeter…


Climax
 
La newsletter plus chaude que le climat
Climax Vol. 09
Tout d'abord…
Un Z qui veut dire zéro
 
Coucou qui revoilà ? Éric Zemmour et ses gros sabots ! Attrapé à la volée en flagrant délit de climatoscepticisme, avec une magnifique tirade à faire rougir son acolyte Pascal Praud (pourtant l’un des chefs de file en la matière) : « Je trouve toujours curieux que les scientifiques nous expliquent qu’une augmentation de température de 1,5° degrés provoque des catastrophes absolument apocalyptiques et incalculables et que l’homme ne s’adaptera jamais à ça, alors que l’homme est justement, depuis des millions d’années, la seule espèce qui s’adapte à toutes les températures, à des températures de 40°, de -40° (…), je ne vois pas pourquoi l’homme ne s’adapterait pas encore ».
 
Évidemment, ce bon vieux Rico n’a probablement pas bien compris qu’il ne s’agissait pas simplement d’avoir plus chaud d’un degré et demi tous les étés (et éventuellement de se mettre un peu plus de crème sur le pif) – et que les conséquences étaient autrement plus graves. Mais l'occasion était évidemment trop belle pour notre Zorro du réchauffement climatique pour ne pas enfoncer le clou et ramener ça à… l’immigration, pardi ! Et à l’Afrique, tant qu’à faire : « je suis toujours étonné que tous ces grands scientifiques pointent le climat et disent qu’il y aurait 400 millions de pauvres et ne parlent jamais de démographie. La démographie, depuis 30 ans, a explosé ! Le problème, c’est l’explosion de la natalité en Afrique, en Asie… » Le GIEC n’a probablement pas CNews pour s’informer correctement… Quel dommage !