Vent debout

Elle serait au choix, le « tabou de l'écologie » ou encore le « débat interdit » : la surpopulation agite tous les drapeaux rouges sans pour autant qu'on ne sache vraiment trop quoi faire de cette information…


Climax
 
La newsletter plus chaude que le climat
Climax Vol. 18
Tout d'abord…
Youpi, bientôt la COP26 kermesse de Climax !
 
Qu'on se le dise, les nouvelles ne sont pas jojo : la Californie est touchée par une marée noire qui aura des conséquences irréversibles sur l'environnement tandis que des inondations records ont eu lieu il y a quelques heures au Sultanat d’Oman… Une succession de catastrophes qui fait suite à celles de cet été et qui met plus que jamais la (grosse) pression sur la COP26 attendue dans moins d’un mois. Mais cette fois promis, ce sera la bonne ! On parle de « la réunion de la dernière chance », d'un « sommet décisif », voire carrément d'un « tournant pour l’humanité »… Pour l'instant, une chose est certaine : les préparatifs de la COP26 sont surtout l’occasion pour tous de préparer (subtilement) de nouveaux éléments de langage (toujours aussi fleuris qu’avant) et des lignes de défense détonantes, de façon à éviter de prendre très cher le jour venu (et c’est pas gagné !).

En attendant, de notre côté, on a prévu notre propre COP26 : la kermesse du Climat ! Avec les copains du collectif Ouishare, on s’est surtout dit que le moment était venu pour nous de fêter dignement nos 1000 premiers abonnés, avec une modeste petite sauterie agrémentée de friandises et de quelques jeux de type chamboule-tout et tombola. Donc venez nombreux, on vous attend le 15 octobre (la semaine prochaine, déjà !) à la Bellevilloise à Paris. Infos et inscriptions par ici (il reste encore quelques places…).
 
Et sur ce, on vous laisse avec cette nouvelle édition de Climax, qui vous propose de vous plonger dans :
  • Le bullshit de la « finance verte »
  • L’excuse démographique et le fameux « tabou de l'écologie »
  • La folie des trains qui roulent sur la glace
  • L'agriculture urbaine au XIXe siècle
Et d’autres surprises… 
 
Bonne lecture, on se voit à la kermesse !