top of page

« Les Rencontres Jeunesse du Conseil National de la Refondation », un rendez-vous en carton ?

Vous avez aimé la Convention Citoyenne pour le Climat ? Vous allez adorer le Conseil National de Refondation (CNR). C'est dans le cadre de cette nouvelle méthode qu’avait lieu ce 23 janvier une grande « Rencontre Jeunesse de Matignon » dédiée à l'écologie. Mais de grande, la réunion en avait surtout l’allure.

Cinq ministres conviés, une Première ministre pour présider, un beau logo, un photocall, une trentaine de jeunes, la participation de personnalités engagées prêtes à relayer l’info (avec des posts des fondateurs·trices de Time For The Planet, Les Pépites Vertes, Pour un Réveil Écologique, Green Got et Too Good To Go) et des bons sentiments à foison étaient rassemblés à Matignon pour « bâtir une feuille de route pour la jeunesse » avec « des mesures très concrètes ». Mazette ! Comme pour la Convention Citoyenne, la montagne va-t-elle accoucher d’une souris ? Il y a fort à parier.


Avec des invitations visiblement lancées en dernière minute, et une avalanche de propositions plus ou moins inspirées (du service agricole à la rénovation énergétique du bâti, en passant par l’idée d’un TOEFL de l’écologie, du réveil des imaginaires, de la criminalisation des militants ou encore des billets de train gratuits), la réunion avait de quoi en jeter plein les mirettes. À l’issue des deux petites heures de ping-pong, la Première ministre a conclu qu’« au-delà des transformations fortes » elle croyait que « des choix, des petits choix, des petits gestes qu'on peut faire tous les jours, peuvent aussi permettre de faire des bonds considérables ». Allez la prochaine fois, invite-nous, Elisabeth, on te promet un joli résumé de notre analyse des petits gestes et de leur utilité.

댓글


bottom of page